Bay bay les coliques de bébé !

Bay bay les coliques de bébé !

Les coliques du nourrisson apparaissent dans les premiers mois de vie, et cela, quel que soit le mode d’alimentation choisi sein ou biberon, c’est pareil. Bébé pleure beaucoup, il devient tout rouge, il est agité et il a des gazs.
Les causes peuvent être diverses intolérances aux protéines du lait de vache, mauvaise bactéries présente dans le système digestif ou immaturité de celui-ci.
Pour ma part, les coliques du nourrisson sont apparus au bout de 15 jours de vie de ma fille et pas évident à gérer et à soulager.

Voici quelques piste pour soulager bébé, que j’ai testé sur ma fille : 

  • Resté calme, prenez bébé dans vos bras pour le rassurer dans un premier temps. Pour faire dormir un peu ma fille, car elle était tout le temps éveillée lors de ça crise de colique, je l’ai beaucoup prise dans les bras, allongée à côté de moi dans le lit jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Elle a était rassurée est à pu se reposer un peu.
  • Verticaliser son bébé au maximum : adopter le portage
  • Lorsque bébé boit son lait, préférer lui donner le biberon ou le sein en position verticale pour réduire l’ingestion d’air. J’ai vraiment eu l’impression de soulager ma fille en la verticalisant plus et cela lui permettait d’évacuer quelques gaz plus facilement.
  • Prendre le temps de faire faire le rot à bébé (plusieurs fois par tétée) et lorsque le dernier rot ne vient vraiment pas faire rester bébé 10 minutes en position verticale avant de le rallonger.
  • Faire un massage du ventre pour aider à l’évacuation des gazs.


Pauser votre main sur le ventre, à hauteur de la hanche droite de bébé. Puis en décrivant un cercle, appuyez légèrement en tournant autour du nombril dans le sens des aiguilles d’une montre. Répétez l’opération plusieurs fois.

OU

Allongez bébé sur le dos en tenant ses jambes a hauteur des chevilles. Repliez une jambe sur le ventre puis détendez là et inversement. Reproduire l’opération plusieurs fois.

  • Les biberons anticolique : ma fille avait jusqu’à lors des biberons Nuk anticolique, avant des Tigex, mais j’ai essayé les Mam et avec eux, j’ai l’impression qu’elle avale moins d’air (les rots sont plus petits et moins nombreux). Donc je poursuis maintenant avec les mam. 
  • Probiotiques : (biogaia, lactibiane) J‘ai personnellement utilisé Lactibiane enfant, acheté en pharmacie, non rembourser (15€), composé de 4 souches de probiotique qui vont aider la flore interne du bébé notamment au niveau de l’estomac et de l’intestin à se développer. Il faut en donner 1 fois le matin (0.5 ml) et une fois le soir (0.5ml) directement dans la bouche à l’aide de la pipette. Au bout de d’un jour, j’ai déjà ressenti les premiers changements de comportement chez ma fille qui était plus sereine, mais pas totalement soulagée. Les probiotiques permettent de limiter les reflux et les coliques. De plus aide lors des épisodes de constipation et diarrhée.  À noté que lactibiane est plus complet que biogaia qui contient un seul probiotique contre 4 pour lactibiane. N’hésitez pas à tester ce produit !
  • L’homéopathie : demander conseil à votre pédiatre, homéopathe ou à votre pharmacien. Elle permettrait de réduire les coliques de votre bébé (julep gommeux, calmosine, Colocynthis 9ch + lycopodium 5 ch..). J’ai testé calmosine mais je n’ai pas ressentit de réel changement.
  • La bouillotte sur le ventre : pour réduire la douleur et les ballonnements de bébé. Attention, il faut une bouillotte pour nourrisson. L’utilisation de la bouillotte semble avoir soulagé un petit peu ma fille.
  • Changement de lait : certains laits son spécialement formulé pour les coliques du nourrisson. Ils sont moins riches en lactose. J’ai personnellement prise le lait galia galiadigest premium qui a permit a ma fille de ne plus avoir de coliques.D’autres pistes que je n’ai pas explorées :
  • Lorsque l’homéopathie et les probiotiques ne marchent pas il y a des médicaments disponibles : débridat, polysilane..
  • L’ostéopathie : grâce à 2, 3 séances l’ostéopathe va pouvoir favoriser l’équilibre des organes en améliorant la circulation sanguine.

 

Partager avec nous votre expérience sur les coliques du nourrisson : À quel âge votre bébé en a-t-il souffert ? Qu’elles étaient vos astuces pour le soulager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *