Archives de
Catégorie : Mes fiches de maman

Bébé Vision

Bébé Vision

Lors de la visite obligatoire pour votre bébé du 9 éme mois, votre médecin va vérifier que votre enfant entend bien. Il vous prescrit aussi une visite, appelé « bébé vision » chez l’orthoptiste.

Qu’est-ce que l’orthoptie ?

Exercer par un professionnel paramédical qui est en quelque sorte le « kiné des yeux ». Il dépiste, rééduque, réadapte tous les troubles liés à la vision.

Comment se déroule la visite « bébé vision » ?

De préférence, choisissez un horaire ou votre enfant est le plus sage, le plus à l’écoute dans la journée. Pendant 20 minutes environ l’orthoptiste vérifie a l’aide d’une machine, puis manuellement que votre enfant ne présente pas de trouble de la vision liée a la motricité et à la coordination des yeux. À partir de la, vous savez si votre enfant à un souci éventuel et s’il va falloir prévoir des séances de rééducation ou encore consulter un ophtalmologue.
Cet examen est reconduit au 3 an de l’enfant, lorsqu’il peut s’exprimer.

Dans quel autre cas consulter un spécialiste de la vision pour votre bébé ?

– Lorsque bébé louche beaucoup                                                                                                                                           – Lorsque il y a une diffèrence de taille de la pupille entre les deux yeux
– Lorsque l’on prend en photo son enfant avec le flash est qu’un œil apparaît blanc, consulter vite.

 

 

Quelle eau choisir pour son bébé ?

Quelle eau choisir pour son bébé ?

Regarder la composition de l’eau : 

Lorsque l’on prépare son biberon, il faut avoir bien choisi l’eau avec laquelle on le fait. Selon l’Oms, il faut une eau avec moins de 500 MG de résidus à sec( ou minéraux). Si l’eau en contient trop, les reins de bébé encore immatures se fatiguent. Il faut aussi regarder le taux de nitrates qui doit être inférieur à 15 MG, car ceux-ci empêchent une bonne oxygénation du sang.

L’eau ne doit pas non plus contenir trop de sulfates car au-delà de 200MG par jour, celle-ci peut entraîner des diarrhées chez les nourrissons. Voilà pourquoi il est conseillé pour certains enfants constipés d’en boire un biberon. (eau Hepar notamment).

Pour vous aider dans votre choix, certaines bouteilles d’eau portent la mention : Convient pour la préparation des aliments des nourrissons »

 

Comment chausser correctement son bébé ?

Comment chausser correctement son bébé ?

Votre enfant commence à crapahuter un peu partout dans la maison, soit à quatre pattes, soit il marche déjà ? C’est le moment pour vous de faire attention aux chaussures que vous allez lui acheter.
Comment savoir si la paire de chaussures que je veux acheter est correcte pour mon enfant qui marche ? 

  • D’abord, on vérifie que la chaussure est un cambrion. What ? Le cambrion est la colonne vertébrale de la chaussure, il assure une bonne tenue de la semelle est donc du pied. Il empêche la chaussure de se tordre au niveau de la semelle. Comment savoir si la chaussure en as un ? C’est simple, il faut tenter « d’essorer » la chaussure, si elle se plie entièrement, il n’y en a pas ! Donc prenez une autre paire.
  • Puis, on vérifie que la chaussure en question a un contrefort. C’est-à-dire que l’emboîtement de la chaussure doit être rigide sauf à l’endroit des malléoles. Grâce au contrefort votre enfant sera plus stable dans ses chaussures.
  • Ensuite, la chaussure doit avoir un bout dur, pour là aussi assuré un bon maintien du pied.
  • Pour finir, Il est indispensable de choisir une chaussure à la taille de votre bébé le mieux est de mesurer son pied à l’aide d’un pédimètre. Une chaussure a la bonne taille assure un bon maintien et empêche votre enfant de mal positionner son pied lors de la marche est donc de prendre une mauvaise posture. On ne prend pas non plus de chaussures usagères qui éventuellement peuvent faire apparaître demauvaises postures du pied.


Et pour ceux qui n’en sont pas encore à l’étape de la marche ?

Avant l’étape de la marche, on achète des chaussons à son bébé pour qu’il puisse librement bouger son pied dans tous les sens.Il ne faut pas contraindre son pied dans une chaussure rigide, il faut choisir des chaussures qui n’entraveront pas le developpement de ça motricité ! Le top les petits chaussons en cuir !

La diversification 4-9 mois : questions – réponses !

La diversification 4-9 mois : questions – réponses !

Première purée carotte maison

Votre bébé est prêt pour la diversification alimentaire ?

Après l’aval de votre pédiatre, vous pouvez commencer. La diversification alimentaire commence entre 4 et 6 mois. Pour bébé, c’est la découverte de l’éveil au goût.

Comment commencer à introduire ces nouveaux aliments ?

En général, on commence par introduire les légumes pendant 15 jours, en changeant de légume tous les 2-3 jours de façon a dépister une éventuelle allergie puis on fait pareil avec les fruits. La texture de la purée doit être très lisse. On doit mélanger 1/3 de purée de pommes de terre( féculent) avec 2/3 de légume.

Pour les purées, compotes, on pense à faire cuire ces légumes et fruits à la vapeur, afin de conserver un maximum de vitamines. On mixe, et si la consistance est trop épaisse, on rajoute un peu d’eau de cuisson pour améliorer la texture de la purée ou de la compote.

On commence l’introduction des aliments sur le repas de midi avec quelques cuillerées de préparation en complétant avec plus ou moins de lait selon la quantité de légumes ingérée. On augmente en suivant le rythme de son enfant.

Quand l’enfant fini par prendre environ 150 grammes de légumes, on peut commencer l’introduction des compotes.

Quels légumes et quels fruits privilégiés ?

Pour les légumes : carotte, haricots vert, potirons, poireaux, petit pois, courgettes, épinards, laitues, artichauts.. On évite de donner des betteraves rouges des poivrons, des choux et des tomates avant les 6 mois de l’enfant, car c’est légumes sont trop difficile a digérés. On attend la fin de la première année pour faire consommer des avocats, des salsifis, haricots blancs et des lentilles.

Pour les fruits : On commence par de la compote de pommes, poires, prunes, abricots, bananes, pruneaux, coing et pêches. On mélange la compote avec moitie pommes + un autre fruit. Plus tard vers le 7éme mois, on peut donner des fruits crus (râpés, écrasés) et on peut continuer l’introduction avec tout les autres fruits non cité précédemment.

Puis-je ajouter du sel, de l’huile .. ?

Après avoir cuit vos aliments à la vapeur, vous pouvez dès 6 mois ajouter certaines herbe aromatiques (ciboulette, thym, oignon et échalote), salés très légèrement vos plats et ceux ci votre enfant ne mange pas ça purée comme ça, sans rien et vous devez ajouter une noisette de beurre ou demi-cuillère à café d’huile crue (pas d’huile d’arachide) Afin de compléter ces apport journalier en vitamines.

Quand commencer à introduire des protéines ?

Dès 6 mois, c’est le moment où on introduit les protéines sous forme de viandes ou poissons. Une cuillère à café au repas de midi, jusqu’à 2 maximums.

On choisit les viandes blanches comme le poulet, la dinde, le jambon blanc, le veau… et pour les viandes rouges, on pense a bien les faires cuires. On peut donner du poisson (attention aux arêtes), penser à la saumonette ou à demander la queue du poisson il y a moins d’arêtes. On peut aussi donner des œufs, pas entiers 1/4 suffit.

On ne donne pas de knacki, ni de charcuterie, pas d’abats pas de sardines, coquillages, crustacés, thon ni de poissons panés avant 1 ans et demi. Ces aliments sont trop gras et trop salés.

Quand est -il des céréales ? 

Pour les céréales infantile de type blèdine : alors on peut si bébé se réveille la nuit notamment ou tout simplement pour le petit-déjeuner commencer a donner des céréales à son bébé dès l’âge de 4 mois, mais attention celle-ci doit être sans gluten, car elles sont facile à digérer. Puis dès l’âge des 6 mois, vous pouvez acheter des céréales infantiles avec gluten.

Dès l’âge des 9 mois, vous pouvez introduire le riz, le blé bien cuits, ainsi que la semoule dans l’alimentation de votre enfant.

==> Je rappelle que seul le lait et l’eau sont les boissons recommandé.

==> Concerver un apport de 500 ml de lait par jour ( lait, laitages, fromage)

Protéger bébé l’été

Protéger bébé l’été

L’été, on pense à protéger ses enfants des fortes températures mais aussi des UV. Ce sont des rayons qui ne chauffent pas la peau. Ils sont très nocifs surtout pour la peau et les yeux des plus petits.

Quelles mesures prendre pour protéger la peau et les yeux de bébé l’été ?

  • Des lunettes de soleil pour bébé (catégorie 3)
  • De la crème solaire haute protection, toutes les deux heures (attention à leur composition)
  • Limiter les sorties lorsque le Soleil est haut dans le ciel, les ombres sont alors courtes et c’est le moment où il y a beaucoup d’UV (entre 12h et 16h)
  • Port de vêtement couvrant de couleur claire, ainsi qu’un chapeau.
  • Lors des ballades en poussette, on pense à bien utiliser une ombrelle et surtout pas un lange, comme ça, on laisse circuler l’air.

Les autres bons gestes à avoir lors des fortes chaleurs sont : 

  • On pense à hydrater bébé toutes les heures, c’est le top en cas de forte chaleur. On pense à demander des solutés de réhydratation à son pédiatre au cas où. Pour les mamans allaitantes, on pense à faire boire uniquement son bébé au sein afin de ne pas couper la lactation.
  • On tient sont enfant le plus possible à l’ombre et dans des endroits le plus frais possible.
  • On préfère les poussettes aux portes bébé lors des fortes chaleurs. N’oubliez pas que le porte-bébé vaut une couche de vêtement et vous aussi.
  • S’il fait vraiment très chaud, on peut faire prendre un bain à 35°c, utiliser un brumisateur afin de rafraichir bébé.

Comment repérer un coup de chaleur  ? 
Comportement différent par rapport a la normale associé à une élévation de ça température corporelle.
==> Dans ce cas aller aux urgences si ce n’est pas trop loin ou appeler le 15 pour les autres cas. Dans l’attente des secours mouillé bébé et proposer lui de l’eau a température ambiante jamais glacé afin d’éviter le choc thermique..

Non au trotteur oui à la motricité libre !

Non au trotteur oui à la motricité libre !

 

Quand on sait que dans certains pays comme au canada le trotteur est interdit depuis 2004, on peut en conclure qu’il vaut mieux éviter de s’en servir. Il faut laisser l’enfant progresser à son rythme. 

Que peut -on faire pour stimuler son developpement moteur ?

Pour l’aider à stimuler son développement moteur, on peut le mettre au sol sur un tapis d’éveil + des jeux d’éveil où il apprendra d’abord à se servir de ces mains puis se retournera progressivement sur le côté puis sur le ventre, puis a se tenir assis pour jouer avec. On peut aussi participer à des ateliers d’éveil, de découverte de son corps par l’intermédiaire de massage du nourrisson. (surtout dans les grandes villes) 

Pour stimuler son développement moteur pratiquons la motricité libre ou spontanée (découverte par le Dr Pikler dans les années 60) : 

La motrice libre consiste à laisser l’enfant libre de ses mouvements afin de lui permettre d’explorer son corps et de se développer en toute confiance. Donc sans utilisation de trotteur qui contraint bébé lorsqu’il est placé dedans à l’utiliser.

Le Dr Pikler à découvert qu’un enfant développe toujours dans le même ordre et à peu près dans la même période de temps son développement moteur. Il suffit de lui laisser à porter de mains et de vue des jeux d’éveil et tout seul, il ira naturellement apprendre à les utiliser et avec les encouragements de ces parents developera son autonomie et une bonne confiance en lui. Votre enfant append à prendre des initiatives. Tout ceci bien sûr dans un cadre que vous aurez sécurisé. La motricité libre de veut pas dire laisser son enfant agir seul dans son coin, non ! Il faut toujours l’encourager et avoir un œil sur lui.

Si l’on suit parfaitement la méthode de la motricité libre, on utilise aucun accessoire qui contraint bébé a rester dans telle position à tel endroit.

Mais je mets une nuance quant à l’utilisation du parc ou lit parapluie avec ces jouets dedans (qui contraint bébé à rester à un endroit précis) qui peut être envisagé, mais de façon minime notamment lorsqu’on va prendre la douche ou que l’on va étaler le linge dans le jardin par exemple, pour être sûr qu’il n’arrive rien à bébé pendant ce temps. La sécurité prime avant tout.

 

Les réseaux sociaux et bébé : Questionnement !

Les réseaux sociaux et bébé : Questionnement !

Vous souhaitez comme moi partager des photos de votre bébé avec de la famille, ou encore avec des amis proche, sur la toile ? Oui, mais vous ne voulez pas que tout le monde y est accès ?

Je tiens à vous faire découvrir des sites alternatifs au célèbre réseau social connu de tous. Facebook, qui vous permet en créant un album photo ou des publications à accès restreint de partager certaines photos, vidéos et commentaires avec certain de vos amis.Je tiens à vous faire découvrir des sites alternatifs au célèbre réseau social connu de tous.Il faut aussi savoir que les photos publiées sur Facebook deviennent la propriété de celui-ci…

Tout d’abord Privatebébé :

Permet de créer un blog familial sécurisé avec accès aux publications par mot de passe. Top pour les papy et mamies qui ont un peu de mal avec internet, ils n’ont pas besoin d’avoir un compte juste un mot de passe.

Ensuite, famicity :

Je tiens à vous faire découvrir des sites alternatifs au célèbre réseau social connu de tous. Top pour les papy et mamies qui ont un peu de mal avec internet, ils n’ont pas besoin d’avoir un compte juste un mot de passe.

Pour finir, Memobaby :

Memobaby, permets aux parents de tenir en ligne un journal de vie de leur enfant. Vous gardez ainsi en mémoire toutes les premières années de vie de votre enfant. Memobaby ne garde pas seulement, les souvenirs tel que le premier noël, les premiers mots .. non Memobaby vous permet de suivre aussi la croissance de votre enfant, peut-vous rappelez la date des vaccins.. Cependant, pour le suivi santé de votre enfant, il vous faudra vous inscrire à l’offre prémium pour 1.99/mois. L’offre premium est idéale pour les parents un peu « tête en l’air ».


Mais… Plus tard, que vas en pensez mon enfant ?
Actuellement, il ne peut pas donner son accord ou non sur la publication de CES moments de vie sur internet. 

On a tous des photos et des anecdotes embarrassantes que nos parents montrent racontent et pour lesquelles on préférer que nos parents ne dissent rien.. Alors imaginez celles-ci publiées sur le web sans restriction d’accès, partager par différents amis, vous imaginez, la proportion n’est pas la même… Ne faite pas subir ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous face à votre enfant. Il peut vous en vouloir plus tard..

Protéger les photos de vos enfants, soit avec un accès restreint à leurs photos pour certains membres très proche de votre famille ou alors publier les photos avec un smiley à la place de la tête par exemple ou encore des photos de dos…etc…

N’oubliez pas votre enfant peu plus tard subir des railleries de la part d’autres enfants, suite a une de vos publications et mal les supporter.  La photo de votre enfant en maillot de bain a la plage peut être récupéré par des gens pas très respectueux des enfants.(pédophile..)Soyez prudent !
Évidemment interdisez à votre entourage la publication et le partage des clichés de votre enfant !
Si vous supprimer les photos, que vous avez publié sur internet notamment en supprimant un compte utilisateur, il vous faut pour que la suppression soit complète demander une suppression des données vous concernant. En effet même, la suppression d’un compte ne vous garantie pas la suppression de vos données personnelles liées a celui-ci. Pour savoir comment faire, consulter le site de la CNIL.


Mon alternative :

Je prends beaucoup de photo de mon enfant comme tout parent fier de son enfant, mais je ne désire pas mettre les photos où l’on voit correctement ma fille dessus sur internet. Par contre, j’ai acheté un bon vieux, album photo où l’on peut inscrire des annotations à côté des photos. Il me permet de ranger les plus belles photos de ma fille. Une manière aussi pour moi de lui dire, je suis fière de toi, de t’avoir mais je n’ai pas fait n’importequoi avec tes photos sur internet. Tout est resté dans la sphère familiale.

 

Pour une tête bien ronde

Pour une tête bien ronde

La tête de notre bébé n’a pas souvent une très belle forme après la naissance et durant les premiers mois. Applatie derrière ou sur un coté du crane on appele cette déformation la plagiocéphalie. Elle est du a une pression qui exercée sur le crane du bébé le déforme. La pression peut avoir eu lieu durant la grossesse, pendant l’accouchement ou encore si bébé appuis toujours, lorsqu’il est allongé, du même coté, ça tête dans les premiers mois de vie.

baby-33252_640

 

Pour éviter l’apparition ou l’accentuation d’une plagiocéphalie, prenez les mesures suivantes : (source ameli-sante.fr)

  • quand vous donnez le biberon, tenez votre enfant alternativement dans votre bras droit ou gauche ;
  • alternez si possible les positions de sa tête pendant ses périodes d’éveil, en le mettant à plat ventre ou sur le côté. Pensez-y lors du change, quand vous portez votre bébé, quand il est dans son lit ou son transat ; veillez à ce qu’il ne s’endorme pas dans cette position ;
  • installez souvent votre enfant sur un tapis d’éveil, à plat ventre et sous surveillance, pour qu’il apprenne à relever la tête. Cela renforce aussi le tonus des muscles du cou ;
  • parlez-lui en vous plaçant du côté opposé à celui sur lequel il préfère tourner sa tête, pour l’inviter à vous regarder ;
  • quand il est dans son lit ou son transat, proposez-lui des jouets sonores et colorés, placés de façon à attirer son regard sur le côté.

J’ajouterai aussi la prise en charge du bébé par un kiné/ osthéo pour enlever tout les éventuels soucis de statures que bébé peut avoir, notamment les torticolis. Demander une consultation pendant votre séjour à la maternité. La prise en charge doit être précose, sinon bébé risque de plus tard porter un casque, alors on fait tout pour évité ça !

Témoignage : La visite ostéopathique pour ma fille, c’est très bien passé, j’ai demandé à voir un osthéopathe-kiné durant le séjour à la maternité, pour voir si suite à l’accouchement, elle n’avait pas d’articulation de bloquer. Fort heureusement rien de tout cela pour nous, mais au moins j’étais rassuré. Je penser que les manipulations de l’ostéopathe l’aurais gêné, qu’elle aurai pleuré, mais non elle était plutôt détendu. Elle s’est laissé faire du début à la fin. Je vous conseille donc de demander la visite de l’ostéopathe durant votre séjour à la maternité, s’il y a un osthéo de disponible bien sur, d’autant plus que si vous êtes dans un hôpital, vous n’aurez rien a payer !

Vers les 1 mois et demi de ma fille une très légère bosse commencer à apparaître d’un côté du crâne. Nous l’avons mise pendant 10 jours environ et par moitié de nuit sur le côté ou la bosse apparaissé et elle a vite disparu. Soyez attentif, plus vite, on prend des mesures contre la déformation du crâne, moins vous serez embêté.

 

Si la plagiocéphalie est prise rapidement en charge, votre enfant ne devrait pas en garder une quelconque séquelle ! 

La découverte du portage !

La découverte du portage !

Que choisir pour porter bébé ?

Je vous conseillerez d’abord dès la naissance d’avoir une écharpe de portage ou un Sling car plus adapté à la petite taille de bébé. Ensuite de prendre le relais avec un porte bébé PHYSIOLOGIQUE.

Écharpe de portage : Long tissus que le parent entoure autour de lui pour pouvoir y installer confortablement bébé. Plusieurs positions possible, sur le ventre sur le dos sur le coté en hammac. La petite diffciulté est de savoir l’installer et de faire correctement le noeud d’attache de l’écharpe.

Sling : Même atout que l’écharpe de portage à la différence que son installation est facilité. Pas besoin de faire de noeud juste de serré le tissus grace à des anneaux de maintiens.

Porte bébé physiologique : Harnais de portage qui s’installe rapidement à l’aide de fixation. Cependant il faut faire attention et en acheter un qui soit physiologique. Il faut qu’il respecte les courbes naturelles du corps de bébé. Pour cela observer l’image qui suit vous comprendrai au premier coup d’oeil pourquoi c’est important.

Porte bébé vs porte bébé physiologique
Meilleure assise du bébé lorsqu’il est dans un porte bébé physiologique (image de droite)

Quelque soit le mode de portage que vous chosisez, cela demande un petit apprentissage de positionnement plus ou moins facile selon ce que vous choisirez  écharpe , sling ou porte bébé. En effet une mauvaise position et vous aurez mal au dos et bébé sera alors mal installer. Un manuel est fournis lors de l’achat et des tutos son accessible sur internet. Pour celle qui sont dans les grandes villes il y a souvent des cours de portage.

Cependant on peut lister quelques régles essentielles à vérifier, lorsqu’on installe son enfant dans une écharpe ou un sling :

  • Le dos du bébé est arrondis, les genoux sont plus haut que les fesses, allignés a son nombril. Les mains sont a coté de son visage. Il doit pouvoir mouvoir sa tête librement.
  • Le visage du bébé doit être dégager. Vous devez arrivez a faire un bisous sans mal a votre bébé.

portagge

Pourquoi porter son bébé ?

Pendant 9 mois bébé vie au coeur de nous. Alors pour aider à la découverte du monde extérieur, je trouve plus interessant pour nous parent tout comme pour le bébé de pouvoir ressentir encore les sensations qu’il ressenter dans notre ventre. Respiration, battement du coeur, rythme de marche, les mains qui carresse bébé comme on le fessait au travers de notre ventre. Lui apporter plus de chaleur. (Votre corps vaut 1 couche de vêtement et le porte bébé une autre)

Grâce à ça bébé est plus serein car il est rassurer. De plus vous avez les bras libre pour toutes vos tâches journalière, et aller se ballader. Vous pouvez allaiter. Je trouve aussi qu’il est plus en sécurité. Qui n’a jamais vu une poussette qui a du mal à se frayer un chemin dans la foule ?

Mon choix :

Au début : J’ai choisit de commencer par un Sling car les noeux de l’écharpe me paraisser laborieux pour une débutante. J’en ai choisit un avec mon conjoint de façon à ce que plus tard lui aussi s’en serve. Nous avons pris une couleur neutre. Pour un bébé le sling est selon nous idéal,on pense que l’écartement des jambes du bébé serait trop important pour un jeune nourrisson.

Par la suite : Je viens d’acquérir un porte bébé physiologique, toujours de couleur neutre pour servir aux deux parents. Il est très facile et rapide de le mettre. Il me permet de ballader ma fille dehord et aussi lorsque par exemple elle a ses petites dents qui la travaille, je la porte pour la rassurer.

 

 

Surveillance de la couleur des selles

Surveillance de la couleur des selles

Certain d’entre vous se demande peut-être : est-ce que les selles de mon bébé sont normales ?

Les premières s’appellent le méconium, de couleur vert foncé, elles sont assez collantes. Au bout de trois jours, la couleur change et durant le premier mois de bébé, il est conseillé d’être très attentif à leurs couleurs. La couleur normale est soit jaune pour les bébés allaités et jaune vert pour les autres. Avec l’évolution de l’alimentation, les selles vont progressivement devenir comme les nôtres.

Sensibilisation à la couleur de selles durant le premier mois de vie :

Il y a quelques années l’association Alerte Jaune à lancer une campagne de sensibilisation ayant pour but de savoir le plus précocement possible si votre bébé est atteint de la cholestase néonatale.

Pour repérer une cholestase c’est simple : les selles du nourrisson sont décolorées ! C’est la bile qui colore les selles. Si cette bile n’arrive plus dans les intestins, les selles sont décolorées. Cette bile va passer dans le sang, et ainsi donner une couleur jaune à la peau du bébé. La cholestase signe une souffrance hépatique. Si elle est repérée précocement, on peut éviter au foie de se dégrader de façon irrémédiable !

Si dessous l’échelle colorimétrique des selles chez le bébé :

D’autres selles peuvent être le signe d’une anomalie plus ou moins grave suivant les cas :

La diarrhée : selles fréquentes liquides. Dans ce cas, il vos mieux consulter rapidement car un bébé se déshydrate très vite !

La constipation : absence de selles depuis plusieurs jours. Bébé vas perdre de l’appétit et va avoir des douleurs au ventre.

La présence de sang dans les selles se traduit soit par des selles avec du sang rouge ou du sang digéré, dans ce cas les selles sont noires et très mal odorantes !

Dans tout les cas, consulter pour avoir au moins un premier avis médical adapté à votre enfant !